Après la recette du rougail réunionnais, je vous présente les samoussas qui rencontrent beaucoup de succès par chez moi ! J'ai eu l'occasion de tester beaucoup de variantes, mais c'est vraiment prépar de cette façon que je les préfère... Comme toujours, je n'ai que des proportions approximatives à vous proposer... Mes recettes salées, je les fais un peu au hasard, et je ne note donc jamais les quantités exactes.

DSCF0123

Pour tout plein de samoussas, il vous faut :

  • Une bonne trentaine de feuilles de brick.
  • Environ 700g de viande de boeuf hachée (je la prends en vrac, dans les grandes barquettes, juste à côté des steacks hachés classiques).
  • Un beau bouquet de coriandre.
  • Un beau bouquet de feuilles de menthe (ou de la menthe fraiche du jardin, c'est encore mieux !)
  • Deux gros oignons.
  • Un peu d'huile d'olive et de beurre.
  • Du sel.
  • Un peu de farine et un peu d'eau.

Tout d'abord, on coupe les oignons très finement. Ensuite on hâche les herbes, très finement aussi (ça me prend beaucoup de temps, mais ça en vaut la peine !). Ensuite, on fait revenir les oignons dans une poele graissée à l'huile d'olive et de beurre, jusqu'à ce qu'ils soient bien dorés, mais pas cramés ! On rajoute la viande hachée, et on l'émiette à la fourchette. Une fois la viande cuite, on rajoute les herbes hachées. On mélange et on réserve.

Pour les feuilles de brick, c'est très simple, même s'il faut les manier avec précaution ! On sépare tout d'abord délicatement les feuilles et on les déplie (si elles sont pliées, ça dépend des marques). On coupe ensuite les feuilles de brick en deux. Et puis... on suit le mode d'emploi indiqué sur le paquet des feuilles :-p Ce n'est pas que j'ai la flemme de vous expliquer, mais les instructions sont très bien faites et c'est difficile à décrire sans schéma ! Par contre, pour la finition du pliage, j'ai une petite astuce : au lieu de rabattre la dernière partie de la feuille de brick dans le triangle et de risquer que tout déborde, on mélage dans un petit ramequin de la farine avec un peu d'eau afin d'obtenir une pate épaisse et collante. On se sert de cette préparation comme de la colle pour fermer les triangles, c'est magique !

Pour la cuisson des samoussas, l'idéal c'est bien sûr le bain d'huile. Ils ressortent de la friture tout chaud et dorés, croustillants et fondant... c'est un vrai régal... mais même si on les éponge sur du sopalin, cela reste tout de même très gras... mais délicieux. Quand je les prépare pour le soir, pour un repas tout simple, je les mets au four, tout simplement... c'est un peu moins bon, j'avoue, mais beaucoup plus digeste ! Sur les photos, j'avais opté pour la cuisson au four, mais la prochaine fois que j'en ferais, je vous présenterai la version moins diététique mais encore meilleure !

 

DSCF0125DSCF0127

 

A bientôt pour de nouvelles recettes !